1001 films pour l’histoire

28 juin, 2012

Introduction

Classé dans : Non classé — cineanalyste @ 19:56

On ne lit jamais les introductions, aussi celle-ci ne servira-t-elle que de justification et de mode d’emploi.

 

Ce guide répond à un besoin : les films n’ont jamais encore été classés suivant l’époque dans laquelle l’intrigue est censée se passer. Les livres consacrés au cinéma historique n’offrent, en général, qu’un petit index de cent ou deux cents titres, dans un ordre qui n’est qu’alphabétique. Vous trouverez ici  plus de quinze cents longs-métrages séparés en vingt et une séquences. N’ont été négligés, ni les glorieux ancêtres de la fin du XIXème siècle, ni les nouveautés de l’aube du XXIème. Ces pages sont surtout destinées aux enseignants d’Histoire et de Lettres qui trouveront matière à vivifier des cours parfois un peu bavards. Attention, bien sûr, à n’utiliser que de courts extraits ! Le ciné-club est, certes, une noble activité, mais il exige que les droits de l’auteur soient rémunérés.

 

La plupart des films répertoriés sont disponibles en DVD et il suffit de se procurer des catalogues pour les choisir. La revue Les Années Laser publie chaque année un ouvrage récapitulant les DVD en vente. L’ADAV (Ateliers Diffusion Audiovisuelle http://www.adav-assoc.com) fournit des DVD dont les droits sont payés et que l’on peut projeter en classe; ils sont, évidemment, plus chers que dans le commerce. Les sites Cinestore (http://www.cinestore.com), FNAC (http://www.fnac.com), Amazon (http://www.amazon.fr) sont assez riches et les commandes sont sécurisées. De plus, la multiplications de chaînes thématiques de télévision offre un choix incomparable : on peut enregistrer de purs chefs-d’œuvre qui ne sont passés qu’une fois, avant-guerre, dans un cinéma du Quartier-Latin!  Le cinéphile a tout loisir d’assouvir sa passion.

Notez que si des téléfilms sont quelquefois cités dans ce guide, la règle est de n’y faire figurer que des œuvres sorties en salle. De plus, bien que l’intrigue de la plupart des westerns se situe dans la deuxième moitié du XIXème siècle, nous avons fait le choix, douloureux, de ne citer que ceux qui sont directement liés à la Guerre de Sécession. Sont aussi passés sous silence tous les Frankenstein et autres Dracula, malgré leur environnement victorien.

Bibliographie

Classé dans : Non classé — cineanalyste @ 19:55
  • Dictionnaire du cinéma    Les Réalisateurs, 2005
  • Dictionnaire du cinéma    Les Acteurs, 2005
  • Guide des films (coffret de 3 volumes, 2005)
  • Guide des films (volume 4, actualisation de 2010)
  • Les films clés du cinéma, Claude Beylie, Larousse, 1998.
  • Une histoire du cinéma français, Claude Beylie, Larousse, 2000.
  • L’histoire au cinéma, Jean-Loup Bourget, Gallimard (Découvertes), 1992.
  • Histoire du cinéma, Robert Brasillach (avec Maurice Bardèche), LDP, 1964.
  • Le fils du chiffonnier, Kirk Douglas, Presses de la Renaissance, 1989.
  • Cinéma et Histoire, Marc Ferro, Folio, 1993.
  • 101 nanars/Le retour des 101 nanars, François Forestier, Denoël, 1996.
  • Le cinéma allemand selon Goebbels, Veit Harlan, France-Empire, 1974.
  • Hollywood sur Nil, Noël Howard, Ramsay, 2001.
  • La Révolution française à l’écran, Roger Icart, Milan, 1989.
  • Le siècle du cinéma, Vincent Pinel, Larousse, 2000.
  • Histoire des plus célèbres répliques du cinéma, M. Vidal, Ramsay, 1989.

 

Grand merci également aux revues spécialisées Les Cahiers du Cinéma, Positif, Première et Studio Magazine.

Sur Internet, les sites Allo Ciné (http://www.allocine.fr), Monsieur Cinéma (http://www.MonsieurCinema.com), Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/) et surtout Internet Movie Database  (http://www.imdb.com) offrent des mines d’informations utiles.

Film historique?

Classé dans : Non classé — cineanalyste @ 19:54

Est-ce un film qui met en scène de grands personnages ou des événements marquants de l’histoire du monde ? Est-ce un film qui tente de retrouver une époque révolue et de la recréer aux yeux des spectateurs d’aujourd’hui ?

 

Ce Web-guide ne cherche pas la réponse à ces questions mais propose au lecteur plus de quinze cents titres, divisés en vingt et une séquences chronologiques, qui sont autant de pistes d’enquête.

Si ce premier volume s’arrête à l’aube du XXème siècle, en 1914, c’est que l’histoire, au cinéma, se rapproche toujours du mythe et que l’époque contemporaine est allergique aux fantaisies narratives.

Paradoxalement, la fiction historique cesse au moment où les frères Lumière inventent la technique du cinématographe et où Georges Méliès la transforme en septième art !

Critiques cinéma et autres ... |
J.PRODUCTIONS |
twilight |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CinéSouffle
| news et infos sur la star s...
| >> Twilight